Bouddhisme New Age

La modernisation de la Thaïlande se ressent dans tous les secteurs, y compris religieux. L'évolution du bouddhisme – qui concerne 94% de la population en Thaïlande – peut se révéler très surprenante, notamment pour les Occidentaux qui ont souvent tendance à idéaliser cette religion. Comme en témoigne la démesure du temple Dhammakaya, le plus riche du pays, les lieux de culte ne sont pas toujours aussi zen que l’on peut imaginer.

 Le temple cosmique

Une soucoupe volante prête à décoller ? Non, le Cétiya !
Une soucoupe volante prête à décoller ? Non, le Cetiya !

Situé à 16 kilomètres au nord de l’ancien aéroport international de Bangkok dans la province de Pathum Thani, le wat Phra Dhammakaya a commencé à être construit en 1970 sur un site d’une centaine d’hectares. Le temple appartient à la fondation Dhammakaya, une mouvance bouddhiste créée en 1916 par le vénérable Phra Mongkhonthepmuni. Il s’agit de la plus grande organisation multinationale bouddhiste de la planète qui compte pas moins de 200 filiales à travers le monde. Et autant dire que cela se voit !
Le gigantesque bâtiment principal Cetiya Dhammakaya, en forme de soucoupe volante, est surmonté par un dôme hémisphérique recouvert de 300 000 bouddhas en or. Ce complexe monastique qui se veut le symbole de la paix universelle apparaît comme une vision complètement surréaliste. Pour concevoir cet édifice, les architectes se seraient inspirés des pyramides d’Égypte.

La spiritualité de masse

Méditation dans le hall de Luang Pho
Méditation dans le hall de Luang Pho

Le temple de Dhammakaya est le plus grand sanctuaire bouddhiste de la planète. L’ambition de l’organisation qui le dirige est d'en faire une Mecque bouddhiste. Face au Cetiya, le hall Sappa Dhammakaya Sakhon peut accueillir sur deux étages jusqu’à 300 000 fidèles pour des rassemblements spirituels ! Les cérémonies et autres sermons sont retransmis 24h/24 sur DMC TV, la propre chaîne du temple.
Pour la petite histoire, l’un de ces sermons télévisuels dont le thème étonnant s’intitulait "Where is Steve Jobs?" ("Où est Steve Jobs", le co-fondateur d’Apple) avait défrayé la chronique. On y apprenait que ce dernier était devenu une divinité vivant dans un immeuble en argent et en cristal… Vous avez dit bizarre ?

Bienvenue dans le futur

blog-thailande-dhammakaya-2

Dans l’enceinte, on peut également admirer d’autres édifices spectaculaires comme le Khun Yay Archaraya Chandra Khonnokyoong, une incroyable pyramide de verre recouverte d’or ! Il abrite une salle de commémoration et un musée qui relate l’histoire du wat Phra Dhammakaya.
Les studios de la chaîne DMC TV sont abrités quant à eux dans ce qui pourrait être une station spatiale ! L’édifice est un immense globe fait de métal et de verre suspendu sur d’énormes piliers métalliques, impressionnant. Tout comme la salle de méditation Luang Pho Hall au décorum hypnotique.
L’impression d’évoluer dans un film de science-fiction est amplifiée par le fait que les dévots, les hommes comme les femmes, portent tous la même tenue blanche. S’il n’y avait pas les moines pour nous rappeler qu’on se trouve dans un site religieux, on se croirait véritablement dans Star Trek.
Un lieu vraiment étonnant qui ne cesse malheureusement de défrayer la chronique en Thaïlande suite à de nombreuses affaires de détournements d’argent de donations par certains moines pour le moins controversés. Il faut dire que l’on ne peut pas faire un pas dans le temple sans être sollicité par le staff du temple pour faire des dons.
Le bouddhisme New Age est décidément très surprenant, mais la visite vaut vraiment le détour ne serait-ce que pour admirer l’architecture futuriste des édifices.

Le Wat Prho Dhammakaya

40 Mu 8, Khlong Song, Khlong Luang District, Pathum Thani, Tél: +(66)-2831-1000
Chaque dimanche, sont organisées des séances de méditations ouvertes à tous, y compris aux non-bouddhistes.
Suivre les cérémonies retransmises en direct sur DMC TV

© photo principale : Dhammakaya © photos article : Dhammakaya