Dans la gueule des crocodiles

Les spectacles organisés par les fermes de crocodiles remportent un succès fou tant auprès des locaux que des visiteurs étrangers. Durant une vingtaine de minutes, et plusieurs fois par jour, les dresseurs de crocos prennent des risques insensés pour réaliser des figures extrêmes avec le dangereux reptile. Si la ferme la plus connue est incontestablement celle de Samutprakarn, située à proximité de l’aéroport de Bangkok, il en existe des dizaines réparties un peu partout dans le royaume où l’on peut également assister à ces shows typiquement thaïlandais.
blog-thailande-ferme-crocodile-3

Le show est réalisé avec des alligators pouvant mesurer plusieurs mètres !

Un curieux mélange de traditions et de dangereuses attractions

Les fermes de crocodiles sont la plupart du temps des centres de recherche et de préservation de la faune sauvage. Créé en 1950, le Samutprakan Crocodile Farm and Zoo est mondialement connu et a fait l’objet de nombreux reportages TV. C’est la plus grande ferme du monde avec pas moins de 100 000 crocodiles de différentes espèces appelés yai qui y sont élevés en captivité. La visite est l'occasion d'en savoir un peu plus sur ces reptiles en voie de disparition en Thaïlande. Mais le lieu doit surtout sa renommée à son fameux Crocodile Show durant lequel des dresseurs vedettes parmi les plus réputés du royaume s'adonnent à des rites bouddhistes avant de réaliser des chorégraphies improbables avec les reptiles. Un peu comme dans  une arène, le spectacle se déroule dans un immense bassin à moitié immergé entouré de gradins surélevés et protégés par des grilles. Attention, âmes sensibles, s’abstenir !

Les crocodiles ne pouvant pas vraiment être domptés, le danger est bien réel et permanent. Bon nombre d'accidents défrayent malheureusement régulièrement la chronique en Thaïlande. Pour les dresseurs, c’est le travail de toute une vie qui nécessite évidemment une bonne dose de courage, mais également des années d’entraînement. Chaque jour, ils répètent inlassablement les mêmes figures consistant notamment à enfoncer le bras puis la tête entière dans la gueule grande ouverte du dangereux reptile qui peut la refermer à tout moment. Ils effectuent également une glissade de plusieurs mètres dans le bassin jusqu’à atterrir toujours dans la gueule du monstre. Plus les figures sont impressionnantes, plus les dresseurs sont acclamés et récompensés par les spectateurs qui leur donnent des pourboires. Le show se termine toujours de la même manière : l’un des dresseurs attrape un crocodile dans le bassin qu’il soulève de tout son long contre lui pour effectuer une danse tout en saluant le public avec l’une de ses pattes.

blog-thailande-ferme-crocodile-2
Certains dresseurs deviennent de véritables stars en Thaïlande.

Contact avec la faune sauvage

Le site abrite également un zoo dans un superbe parc de 300 hectares dont une partie se visite en mini-train ou en bateau à aubes. On peut y observer des éléphants, des singes, des lions, des tigres, des léopards, des hippopotames ou encore d’autres espèces de grands reptiles comme les pitons. Selon les heures, il est possible pour quelques bahts de donner à manger aux crocodiles, mais aussi à certains fauves, comme les très impressionnants tigres blancs du parc. Il y a même un musée avec des reconstitutions assez bien faites de dinosaures et une boutique de souvenirs unique en son genre où l’on peut acheter à peu près tout ce qui peut se faire avec la peau d’alligator : portefeuille, chaussures, chapeau, veste et autres gadgets...

La visite peut-être combinée avec celle du musée d'Erawan qui se trouve à quelques kilomètres de là. Il existe de nombreuses autres fermes de crocodiles dans le pays, en particulier dans les zones les plus populaires et touristiques comme Pattaya, Ko Samui, Phuket, etc. À voir au moins une fois si le cœur vous en dit !

blog-thailande-ferme-crocodile-4

Informations pratiques

Parc de Samutprakarn
555 Moo 7 Taiban Road, Taiban Sub-District, Amphur Muang, Samutprakarn
Ouvert tous les jours de 7 h à 18 h. Spectacles toutes les heures entre 9 h et 16 h.
Entrée : 300 bahts (env.7,55 euros en avril 2016)

© photo principale :  Jérôme Cartegini © photos article : Sivakrit Saravit, Jérôme Cartegini