Expériences thaïlandaises – 2

Crapahuter dans la jungle, observer des animaux sauvages, visiter des sites qui ont marqué l’histoire, patauger avec des poissons multicolores, lézarder au soleil sur une plage de rêve ou profiter de l’air vivifiant des montagnes du nord, voici une nouvelle liste des must-do dans les quatre coins du royaume.
1

Khao Yai : joyau naturel

Véritable coup de cœur, le tout premier parc national de Thaïlande créé en 1962 se trouve à seulement 200 km au nord de Bangkok dans la région encore trop méconnue de l’Isan. Inscrit au patrimoine de l’Unesco, le parc dont le plus haut relief Khao Rom culmine à 1 315 mètres d’altitude possède une végétation exceptionnelle avec plusieurs types de forêts : humides, mixtes, persistantes, caduques. Parsemé de grottes et de chutes d’eau majestueuses dont les célébrissimes Haew Narok et Haew Suwat, Khao Yai abrite plus de 70 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux : éléphants sauvages, ours, gibbons, cerfs, crocodiles, calaos, chauves-souris, etc. Un lieu idéal pour partir à l’aventure à l’occasion d’un trek en pleine jungle.

blog-thailande_khao-yai_1
Le parc national de Khao Yai compte une dizaine de chutes d’eau spectaculaires. © Jérôme Cartegini
2

Kanchanaburi : sur le pont de la rivière Kwai

Immortalisé par le roman de Pierre Boulle suivi de l’adaptation cinématographique de David Lean, Le Pont de le la rivière Kwaï demeure l’une des destinations touristiques les plus prisées du royaume. À seulement 130 km au nord-ouest de Bangkok dans la ville de Kanchanaburi, il est possible et même conseillé de s’y rendre en train depuis la capitale pour pouvoir profiter des paysages à couper le souffle de la région. Outre la découverte des vestiges de la Seconde Guerre mondiale dont le fameux pont et le viaduc de Wampo, cette région montagneuse recouverte d’une épaisse jungle tropicale constitue l’endroit idéal pour partir en trek et profiter d’innombrables activités sportives. Kanchanaburi est aussi réputé pour sa cuisine que l’on peut déguster sur ses fameux hôtels et restaurants flottants sur la rivière Kwaï.

blog-thailande_kanchanaburi
Le pont de la rivière Kwai, détruit par un bombardement en 1943, a été reconstruit par les Anglais. © Jérôme Cartegini
3

Pai : le charme des montagnes du nord

Cap sur les montagnes du nord-est du royaume à proximité de la frontière birmane pour découvrir l’une des destinations les plus tendance du moment. Perchée à 600 mètres d’altitude, la petite ville de Pai domine une magnifique vallée parsemée de collines, de rizières, de cascades... Elle offre un large choix d’activités qui vont des excursions à pied ou à vélo dans la forêt, aux baignades dans ses sources d’eau chaude, en passant par la rencontre des minorités ethniques, ou encore des balades à dos d’éléphant. La nuit venue, ce havre de paix se transforme paradoxalement en haut lieu de vie nocturne : des routards du monde entier se retrouvent pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

blog-thailande_pai_1
Couleurs du Nord de la Thaïlande © Jérôme Cartegini
4

Koh Lipe : la perle du Sud

Située au sud de la Thaïlande dans la mer d’Andaman à proximité de la Malaisie, l’île de Koh Lipe fait partie de l’archipel d’Adang-Rawi. Longtemps restée le secret bien gardé d’une poignée de voyageurs, elle tend aujourd’hui à se développer très rapidement. Bien qu’elle attire chaque année un peu plus de touristes, elle conserve encore beaucoup de charme et d’authenticité. Accessible en bateau depuis Pak Bara (environ 1 h 30 de traversée), cette petite île de carte postale possède de magnifiques plages de sable blanc bordée par des eaux turquoise translucides. Un petit coin de paradis pour jouer les Robinson et faire du snorkeling ou de la plongée sous-marine pour découvrir une faune marine d’une richesse incroyable.

blog-thailande_koh-lipe
À Koh Lipe, la température de l'eau flirte avec les 30°C. On y va ? ©Jérôme Cartegini
5

Phanom Rung : l’Angkor de Thaïlande

Près de la frontière du Cambodge dans la province du Buriram à environ 30 km de la ville de Nang Rong, le parc historique de Phanom Rung constitue le plus imposant temple khmer du royaume. Souvent comparé à Angkor, ce temple hindou dédié à Shiva a été édifié entre les Xe et XIIIe siècles au sommet d’un volcan éteint. Au cœur d’une végétation luxuriante, le monument qui a fait l’objet de soigneuses restaurations vaut le coup d’œil ne serait-ce que pour admirer sa majestueuse entrée qui se compose d’une allée pavée de pierres et d’un immense escalier. Une occasion à ne pas manquer pour découvrir cette autre région de Thaïlande.

blog-thailande_phanom-rung
Phanom Rung est parfois comparé à Angkor. © OTT
 © photo principale : Khunkay © photos article : Jérôme Cartegini, OTT