Hat Pak Meng, plage secrète

Inutile de chercher son nom dans les guides touristiques ou sur internet, Hat Pak Meng n’y figure pas encore. Un paradis perdu et protégé qui fait partie du parc maritime national Koh Petra connu pour ses récifs et sa faune marine exceptionnels. Découverte...

Paradis préservé

La plage de Pak Meng se trouve dans la province de Trang à l’extrême sud de la Thaïlande. Le littoral de cette région reculée encore préservée du tourisme de masse ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de Krabi… une trentaine d’années plus tôt. Avec sa végétation luxuriante, ses plages immaculées, ses pitons rocheux, ses grottes calcaires, sa mangrove, et sa myriade d’îles qui l’entourent au large – Koh Muk, Koh Kradan, Koh Lao Liang ou Koh Lanta –, la région ne manque pas d’atouts. Sans oublier la richesse de sa faune et sa flore marine protégées par plusieurs parcs nationaux. Les spots de plongée sous-marine et de snorkeling commencent à s’y développer, mais ils sont soumis à des règles de préservation très strictes. Pour permettre à la nature et à la faune de se régénérer, ces derniers ne sont en effet accessibles que six mois par an durant la haute saison.

Coucher de soleil et coquillages

En dehors des îles précitées, le littoral est encore relativement peu exploité. À une trentaine de kilomètres de la petite ville de Sikao non loin de la baie d’Ao Bun Kong connue pour sa mangrove, la plage de Pak Meng forme un immense croissant de lune qui s'étend sur plusieurs kilomètres de long. Dépourvue d’infrastructure et fréquentée essentiellement par les locaux, c’est un lieu encore si bien préservé que l’on peut ramasser à la pelle de splendides coquillages ! Dans l’eau translucide de la mer d’Andaman, des pêcheurs sans bateau viennent installer des filets à seulement quelques mètres de la plage !

À partir de 18 h (au mois de novembre), Hat Pak Meng offre un coucher de soleil parmi les plus beaux qu’il m’ait été donné de voir. À mesure que le soleil se rapproche de la ligne d’horizon, le ciel se pare de mille couleurs tandis que les petites îles qui se dressent face à la mer se reflètent puis se dédoublent complètement dans l’eau immaculée. Un moment magique d'une beauté rare.

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini