Ko Kret, l’« île des potiers »

Les environs de Bangkok recèlent de nombreux sites où l'on peut échapper à la frénésie de la mégapole. Ko Kret (prononcer "coquette") est l'un d'eux. Littéralement, Ko signifie "île" et Kret, "potier".

Un p'tit tour à Ko Kret

blog-thailande-bangkok-ko-kret-balade-velo

Cette île, majoritairement peuplée de Môn venus de Birmanie, est située au nord-ouest de Bangkok, à seulement une heure de voiture du centre-ville. Les taxis vous déposent à l'embarcadère. Il suffit ensuite de prendre l'un des long tail boat accostés pour se rendre sur l'île.

À Ko Kret, on est à la campagne. Pas de voiture, on se déplace en scooter ou en vélo. L'idéal, c'est d'en louer un à l'arrivée. Impossible de se perdre, il n'y a qu'une route qui fait le tour de l'île.

On commence par traverser le marché. Pas facile avec le vélo, on a à peine la place de se croiser, mais pas le choix. Là, on trouve de tout : de l'alimentaire, des poissons vivants, des souvenirs pour touristes, et bien sûr quelques poteries.

Poterie et autres délices de Ko Kret

blog-thailande-bangkok-ko-kret-poterie

Mais le mieux, ce n'est pas d'acheter une poterie, c'est d'essayer d'aller en faire une soi-même ! Pour cela, il suffit de sortir du marché. On se retrouve alors au milieu de nulle part, mais on finit par tomber sur un atelier. De l'extérieur, c'est une maison en tôle, mais il faut oser s'aventurer à l'intérieur. On vous reçoit avec un grand sourire, on vous prête un tablier et hop, vous vous retrouvez assis derrière un tour de potier ! Et croyez-moi, ce n'est pas si simple que ça en a l'air !

Votre poterie à peine sèche, vous repartez en vélo pour finir le tour de l'île. Il faut en prendre plein les yeux, c'est beau, c'est vert et avec le vent, la température est presque agréable :-).

On entend ça et là le bruit d'oiseaux inconnus ou encore les chants des moines d'un temple voisin. Prenez le temps d'admirer les bananiers, les fleurs sauvages ou de déguster un délicieux et rafraîchissant sorbet coco vendu sur le chemin.

Le tour fini, vous rendez votre vélo pour reprendre le bateau. Vous venez de passer une demi-journée hors du temps ou en tout cas avec l'impression d'être parti loin de Bangkok ! Et ce n'est pas un rêve. Pour preuve, un joli cendrier en terre cuite en souvenir.

© photo principale : Aude Méro © autres photos : Aude Méro