Le Siam en miniature

En dehors des sentiers battus, Ancient City est un immense parc comprenant pas moins de 116 reconstitutions de monuments de l’ancien Royaume du Siam. La visite de ce lieu insolite constitue une occasion idéale de découvrir le patrimoine architectural thaïlandais.

Un projet fou

Situé à une trentaine de kilomètres au sud de Bangkok dans la province de Samut Prakan, le site d’Ancient City (Muang Boran Park en thaï) s’avère étonnamment peu connu des voyageurs étrangers. Ce projet incroyable a été réalisé sous le patronage du milliardaire Lek Viriyapant qui est également à l’origine de la construction du spectaculaire musée Erawan et son immense sculpture d’éléphant à 3 têtes. Concessionnaire exclusif de Mercedes pour la Thaïlande, l’homme d’affaires disparu en 2000 a investi la quasi-totalité de son immense fortune dans ce projet pharaonique fondé en 1963.

Très cultivé, ce fervent bouddhiste avait pour ambition de préserver le patrimoine du royaume pour les futures générations en faisant bâtir des reconstitutions de ses joyaux architecturaux. Il laisse un héritage considérable d’autant que de nombreux monuments ont complètement disparu avec le temps et qu’il serait impossible de les admirer aujourd’hui si Ancient City n’existait pas. Chaque édifice a été finement reproduit avec l’aide d’experts et de documentations historiques du Musée National de Thaïlande.

blog-thailande-ancient-city-4
© Jérôme Cartegini
blog-thailande-ancient-city-2
L'une des œuvres exceptionnelles d'Ancient City © Jérôme Cartegini

Le plus grand musée à ciel ouvert du monde

Le parc d’une superficie de 128 hectares possède la forme géographique de la Thaïlande. Les 116 structures ont ainsi été placées dans leur région d’origine et leur emplacement géographique exact. On y découvre des œuvres exceptionnelles reproduites en taille réelle ou au 3/4 et représentant les grandes périodes de l’histoire du royaume : Dvaravati, Lopburi, Lanna, Sukhothai, Ayutthaya, Rattanakosin... Les répliques des édifices disparus avec le temps comme les pavillons en tek du nord de la Thaïlande ou le majestueux Grand Palais Samphet Prasat d’Ayutthaya (détruit en 1767 lors de l’invasion birmane) sont particulièrement fascinants.

Parmi les édifices à ne surtout pas rater figurent les célèbres bouddhas de Sukhothai, les vestiges de l’empire khmer au nord-est, le Palais Royal de Bangkok (Wat Pra Kaew,) dans la partie centrale du parc, ou encore les maisons en bois de style Dvaravati près de l’entrée au sud. Quelques constructions plus récentes telles que le sanctuaire de la Vérité de Pattaya qui foisonnent de sculptures de Bouddha, ou le Pavillon de l’Illumination valent également le détour.

Le lieu dispose également d’un jardin botanique, d’un lac et de plans d’eau artificiels où l’on peut admirer un ballet de reconstitutions de barges royales. Sans oublier un marché flottant pour se restaurer et la réplique d’un petit village où l’on trouve des marchands de souvenirs.

blog-thailande-ancient-city-5
© Jérôme Cartegini
Ancient City en pratique
  • Ancient City : 296/1 Sukhumvit Road, Bangpoo, Samut Prakan 10280
  • Ouvert tous les jours de 8 à 17 h. Entrée : 300 bahts (7,50 € env. en juin 2016)
  • Il faut compter environ 3 à 4 heures pour visiter tout le parc avec les navettes ou les vélos prêtés gracieusement sur place. L’idéal est de partir tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs.
© photo principale : Jérôme Cartegini© photos article : Jérôme Cartegini