Les marchés flottants

Trop de monde, manque d’authenticité, pièges à touristes… voici les commentaires peu élogieux que l’on peut parfois entendre sur les marchés flottants de Bangkok et de ses environs. Victimes de leur succès, ils attirent certes de plus en plus de monde, mais ils constituent un symbole incontournable du pays et de sa vie sur les khlongs (canaux).

Pourquoi visiter un marché flottant ?

À la vitesse où la Thaïlande se modernise, on peut craindre qu’un jour les marchés flottants ne deviennent effectivement plus que des attractions touristiques. Pour l’heure, on peut encore avoir la chance d’admirer ce spectacle unique d’innombrables embarcations (appelées sampans) chargées de fruits, de fleurs, de légumes, de sucreries, de vêtements, d’artisanat ou encore de... cuisines flottantes.

Avec une agilité époustouflante, des femmes tout sourire sous leur chapeau de paille préparent en effet de savoureux petits plats sur leur bateau en bordure des khlongs. Bref, un festival de couleurs, de saveurs et de senteurs où l’on peut de surcroît se régaler.

Le ballet des sampans au marché flottant Lao Tak Lak
Le ballet des sampans au marché flottant Lao Tak Lak

Plaisir des yeux et festival de saveurs des marchés flottants

Situé à une centaine de kilomètres de Bangkok, le marché flottant Damnoen Saduak est l’un des plus grands et plus connus du pays. Revers de la médaille, c’est aussi le plus fréquenté, mais le charme opère encore ne serait-ce que pour voir le ballet des pirogues dans un magnifique dédale de canaux étriqués.

Le marché flottant Damnoen Saduak
Le marché flottant Damnoen Saduak

À 45 km du centre de la capitale, le marché « des lève-très-tôt » (de 4 à 7 h du matin) de Bang Khu Wiang demeure sans doute l’un des plus authentiques. L’idéal pour s’immerger dans le passé, au temps où tout le commerce s’effectuait sur les canaux, car il n’y avait ni routes ni voitures.

Le marché flottant de Taling Chan possède quant à lui l’avantage de se trouver dans Bangkok, dans le district éponyme. Ouvert les week-ends de 9 à 17 heures, il faut clairement y aller pour déguster la cuisine locale, confortablement installé dans un bateau ou sur la terre ferme !

Des crevettes ou du poulet grillé, des boulettes de viande, du tofu frit, des nems, en passant par des crèmes glacées façon thaïe, on n’a que l’embarras du choix. À proximité, il y a de très beaux petits jardins tropicaux en bordure des khlongs où l’on peut notamment se faire masser avant de retourner dans le chaos du centre de Bangkok.

Le marché flottant Lao Tak Lak, l'un des plus anciens de Damnoen Sakuak
Le marché flottant Lao Tak Lak, l'un des plus anciens de Damnoen Sakuak
© photo principale : Office de tourisme de la Thaïlande © photos article : Office de tourisme de la Thaïlande