Ma traversée en night boat

Il y a mieux que l'avion pour rejoindre la superbe île de Koh Samui depuis Bangkok. L’une des solutions les plus originales et bon marché consiste à prendre le bus ou le train pour rejoindre le port de Surat Thani, dans le golfe de Thaïlande, puis d’embarquer sur l’un des fameux night boats (bateaux de nuit) pour effectuer la traversée jusqu’à Koh Samui. Les bateaux partent généralement aux alentours de 23 heures et arrivent 6h30 plus tard sur l’île.

Le chemin le plus long... et le plus authentique

À condition de n’être pas pris par le temps, cet itinéraire qui nécessite pas moins de 9 heures de bus ou 13 heures en train, et 6 h 30 de bateau (contre 1 h 10 en avion !) présente l’avantage de vous faire découvrir une facette plus authentique de la Thaïlande. C’est l’une des occasions en effet de voyager avec et comme la population locale et de vivre une expérience inoubliable. À part quelques haltes dans des villes en dehors des sentiers touristiques en bus, c’est bel et bien la deuxième partie du voyage en bateau qui présente un réel intérêt.

blog thailande-night-boat-koh-samui

Dortoir flottant

Plusieurs compagnies de bateaux connues telles que Seatran Ferry ou Raja Ferry assurent la liaison entre Surat Thani et Kho Samui, mais aussi  Koh Phangan et Koh Tao. La traversée avec ces ferries prend environ 1h30. Les night boats qui partent du port Ban Don au cœur de la ville sont des embarcations beaucoup plus rudimentaires et lentes qui servent aussi bien à transporter des voyageurs que du fret (animaux, vélos, alimentation...) L’espace réservé aux voyageurs est d’ailleurs bien plus petit que pour le fret. Sur la plupart des bateaux, une seule grande salle d’environ 1,50 mètre de hauteur (non ce n’est pas une blague !) comprend des matelas posés à même le sol pour dormir. Si vous n'avez pas réservé, vous avez toutes les chances de dormir sur le pont extérieur car les places qui ne coutent que 150 TBH (à peine 4 € !) sont prises d'assaut par les locaux.

Mieux vaut réserver une couchette à l'avance sous peine de devoir dormir sur le pont extérieur avec le fret !
Mieux vaut réserver une couchette à l'avance sous peine de devoir dormir sur le pont extérieur avec le fret !

Une nuit pas comme les autres

Vous l’aurez compris, les night boats ne sont pas exactement des bateaux de luxe. Non seulement il n’y a aucune intimité, mais on dort les uns à côté des autres sur des paillasses d’à peine 5 centimètres d’épaisseur. La hauteur de plafond n’aide pas franchement à se déplacer, d’autant que les lumières sont éteintes très rapidement après le départ ! À bord, il n’y a ni à boire ni à manger, mais il est possible de se restaurer avant de partir dans le marché de nuit qui jouxte le port. Cette absence de confort fait néanmoins tout le charme de cette traversée. Il y règne un parfum d’aventure donnant l’impression d’être dans une BD d’Hugo Pratt prêt à embarquer sur une pagode chinoise aux côtés de son héros, le marin Corto Maltese. Une fois à bord, il n’y a plus qu’à se laisser bercer par le clapotis des vagues jusqu’au petit matin où l’on découvre le jour se lever sur la superbe île de Koh Samui... Bon  voyage !

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini 

  • franck

    Jérôme,
    Les photographies sont magnifiques avec des paysages variés. Je connais bien la Thailande qui est un pays ou il fait bon vivre avec des endroits uniques. Ce sont les principales raisons pour lesquelles beaucoup d’étrangers souhaitent s’installer et vivre dans ce pays.

  • Jérôme

    Merci Frank pour ce message, je suis évidemment tout à fait d’accord avec vous 🙂

  • Camille

    Bonjour, j’aurais aimé savoir si il était dangereux pour une fille seule d’effectuer la traversée jusqu’à koh samui avec les bateaux de nuit ?
    Merci de votre aide
    Camille