Le nouvel an chinois

Avec une population qui se compose de 14 % de Chinois, soit près de 10 millions de personnes, le nouvel an chinois (trut chin) constitue un événement très important en Thaïlande. Basé sur le calendrier lunaire, il se déroule selon les années entre le 21 janvier et le 20 février. Durant trois jours, c’est l’occasion d’assister à des festivités incroyables que les communautés chinoises préparent plusieurs semaines à l’avance.

La danse du Dragon et du Lion d’Or

À 240 km de Bangkok, la ville de Nakhon Sawan est connue pour organiser les manifestations du trut chin parmi les plus belles du monde. Outre des concerts rassemblant le gratin de la scène musicale thaï et de magnifiques spectacles culturels chinois (danse, théâtre, acrobaties...), elle organise chaque année une parade de rue-marathon qui débute au lever du soleil pour s’achever à la tombée de la nuit, avec comme point d’orgue la célèbre danse du Dragon et du Lion d’Or. Selon les croyances populaires, le dragon est considéré comme un dieu bienveillant envers l’humanité, tandis que le lion qui symbolise le courage et la noblesse éloigne le mal.
Mais attention, mieux vaut s’y prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance pour pouvoir y assister, car les transports en commun et les hôtels sont littéralement pris d’assaut notamment par les touristes chinois. Un peu comme les Occidentaux à Noël, le trut chin est le moment de l’année où les Chinois dépensent sans compter pour festoyer, offrir des cadeaux à leurs proches, voyager, etc. Étant donné que les patrons chinois ferment leurs entreprises à cette occasion en Thaïlande, de nombreux Thaïs se retrouvent de fait eux aussi en vacances à ce moment-là.

La spectaculaire parade de la Danse du Dragon et du Lion. d’Or
La spectaculaire parade de la Danse du Dragon et du Lion d’Or

Les festivités du Chinatown

Le nouvel an chinois est très largement fêté dans toutes les grandes villes du pays, mais après Nakhon Sawan, c’est à Bangkok que se déroulent les célébrations les plus spectaculaires. Un événement à ne surtout pas manquer si vous êtes de passage dans la capitale. La fête se déroule dans le fameux quartier Chinatown situé dans le centre, au sud-est du Grand Palais. C’est l’un des quartiers chinois les plus étendus et populaires de la planète. On peut s'y rendre notamment avec un bateaux express de la Chao Praya en descendant à la station Ratchawong. Visiter ce vieux quartier construit au XVe siècle (en même temps que le Grand Palais) constitue déjà une expérience en temps normal, car vous avez vraiment l’impression d'être en Chine. Cette sensation se révèle encore plus intense durant le trut chin.
Durant cette fête, le rouge est LA couleur de rigueur : des lanternes, aux habits, en passant par les dragons, les costumes, et même les emballages des sucreries et des pétards, tout se doit d'être rouge ! Les ponts, les quais, les maisons, ou encore les rues sont entièrement recouverts de fleurs et de milliers de lanternes chinoises. Ces dernières créent une ambiance surnaturelle vraiment incroyable. Dans les rues fermées à la circulation, les parades de dragons, les danses traditionnelles, et autres spectacles d’acrobaties s'enchaînent au son des crépitements de pétards et des feux d’artifice.

La célèbre Yaowarat road éclairée par des milliers de lanternes chinoises.
La célèbre Yaowarat road éclairée par des milliers de lanternes chinoises.

Street food sino-thaïlandaise

Au beau milieu de la foule en liesse, que cela soit sur l’artère principale Yaowarat road où les rues annexes, on n’oublie pas de manger ! Un festival d’odeurs, de couleurs et de saveurs à en avoir le tournis. Bien qu’une grande partie des boutiques sont fermées, des centaines de marchands ambulants investissent les rues pour proposer des spécialités d’une variété incroyable. Il faut dire que la nourriture occupe une place aussi importante dans la vie des Chinois que dans celle des Thaïlandais. Le trut chin est l’occasion de goûter aux joies d’une street food faite d’un savant mélange des deux cultures qui ont beaucoup en commun. Poulets et porcs grillés, canards, poissons, crevettes, raviolis, nouilles, gâteaux de riz, etc., l’abondance de nourriture est impressionnante.

La street food sino-thaïlandaise est à l'honneur durant le trut chin.
La street food sino-thaïlandaise est à l'honneur durant le trut chin.

Croyants et superstitieux, les bouddhistes chinois n’oublient pas de se rendre dans les temples pour rendre hommage à leurs ancêtres et faire des offrandes. Le quartier compte de nombreux temples à visiter comme le Wat Traimit (à côté de la gare Hua Lampong à l’Est de New Road) qui abrite un splendide bouddha en or massif de 3 mètres de haut et pèsant pas moins de 5,5 tonnes !

Le Chinatown abrite de superbes temples bouddhistes chinois.
Le Chinatown abrite de superbes temples bouddhistes chinois.

Le nouvel an chinois en Thaïlande
L'année du Singe débutera le 8 février 2016 pour se terminer le 27 janvier 2017.
Les festivités se tiennent essentiellement à Chinatown, à Bangkok.
Découvrez d'autres dates festives pour savoir quand partir en Thaïlande.

© photo principale : OT Thaïlande© photos article : OT Thaïlande, Jérôme Cartegini