Pai, la star du nord-est

La petite ville de Pai fait partie des destinations prisées par les routards des quatre coins du monde. À 600 mètres d'altitude dans les montages du nord-est de la Thaïlande près de la frontière birmane, elle est connue pour son ambiance relax la journée et festive la nuit. Faut-il y aller ? Voici quelques éléments de réponse...

Au bout de la route

Si un jour vous vous rendez à Pai depuis Chiang Mai, une chose est sûre, vous vous en souviendrez. Nichée à la frontière birmane, la ville se trouve à une distance de 147 km au bout d'une route de montagne infernale comprenant plus de… 700 virages !

La bonne nouvelle est que cette impressionnante route est aussi l'une des plus belles du royaume.  On peut s'y rendre en voiture, en bus, en mini-van, ou se la jouer Easy Rider en enfourchant une moto. Je vous déconseille toutefois l'usage d'une petite cylindrée, car votre périple de rêve risque bien de se transformer en galère innommable. Mieux vaut privilégier une moto (125 cc ou plus) pour pouvoir aborder ce parcours sereinement. Dans tous les cas, soyez extrêmement vigilant sur les routes  thaïlandaises qui se révèlent très dangereuses. Ce road trip en moto constitue à lui seul déjà une excellente raison de se rendre à Pai.

blog-thailande-voyage-pai-2
La route qui rejoint Pai compte quelque 700 virages. © Jérôme Cartegini

La magie du Nord

L'un des grands atouts de Pai réside dans ses fabuleux paysages de montagne. Souvent sous les brumes, ce lieu hors du temps qui se compose de forêts, de rizières, de collines, de cascades, et de rivières est encore habité aujourd'hui par plusieurs minorités vivant de l'élevage et de l'agriculture.  Outre un air pur et parfois même vivifiant (prévoir un pull en fonction de la saison), la région de Pai offre un cadre unique pour s'adonner à de nombreuses activités. On y vient pour faire des treks dans la jungle à pied ou à dos d'éléphant, partir à la rencontre des minorités ethniques, nager ou faire du rafting dans la rivière, se baigner dans les sources naturelles d'eau chaude (Pai Hot Springs), admirer les cascades dont celle de Pam Bok, visiter le temple bouddhique Wat Phra That  Mae Yen, etc.

blog-thailande-voyage-pai-4
La promenade à dos d'éléphant est l'une des activités possibles à Pai. © Jérôme Cartegini

Un village controversé

Succès touristique oblige, Pai concentre un nombre impressionnant d'hébergements, de restaurants, de bars et d'agences de services destinés aux routards. Les maisons en bois traditionnelles d'antan ont toutes peu à peu disparu pour laisser place à des bâtiments en béton sans charme.

À présent, beaucoup de voyageurs viennent à Pai pour y faire la fête tout au long de la nuit dans les nombreux bars à thèmes (reggae, old school, rock…) de la ville.  Les voyageurs en quête d'authenticité et de calme risquent donc d'être surpris et déçus de trouver un tel taux de fréquentation dans cette petite bourgade de montagne.

L'offre est telle qu'il est néanmoins toujours possible de trouver une charmante guesthouse à l'écart du tumulte ambiant et de se régaler dans les nombreux restaurants thaïs que compte la ville. À faire également, le marché où l'on peut trouver des produits artisanaux confectionnés par les tribus montagnardes thaïes et birmanes.

blog-thailande-voyage-pai-1
Les brumes de Pai lui confèrent une atmosphère unique. © Jérôme Cartegini
© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini
  • Terry

    Tu est une grande blague a toi tout seul. Ton article… Huuu comment dire, Paï la ville ou on va tous se défoncer au yaba, a l’hero, un peu a l’opium et beaucoup a la ganja … La ou les putes parcoures les rues et les bars, les cascades du coin remplies de tribus ‘les locaux’ te harcelant de drogues a vendre, les flics corrompus … Ha ha ha la route de Chang Maï a faire seulement en « moto 125cc » heuuu tu sais les mobylettes thaï sont déjà en 125cc… une moto sert a rien et la route est propre. Oui dangereuse comme toutes les routes dans un pays qui ne connait pas le code de la route ! Franchement faut vraiment être débile pour faire des articles aussi naïfs et qui ne servent a rien d’autre que de mentir sur la réalité du terrain… Allez tout le monde a Paï pour la grosse défonce avant de filer sur le sud et ses iles… HAAAAA tu m’a rendu mort, de rire. Et a part faire des trecs éléphants qui les tuent, y a rien a faire a Paï…

  • chrisaren

    la cheb

  • chrisaren

    Christophe. idée report prison thai.Farangset visite à Bkk.Pai dangerous