Vertigineuse Bangkok

Rarement une ville s’est transformée aussi rapidement que Bangkok. Ceux qui l'ont visitée il y a une vingtaine d’années n’en croiront sans doute pas leurs yeux. Depuis la fin des années 1990, les constructions de gratte-ciel se sont succédées à un rythme effréné. La « Venise de l’Asie » tutoie désormais les sommets devenant l’une des plus hautes villes du monde.

Jungle urbaine

Comme les grandes villes asiatiques et américaines, l’urbanisme de Bangkok se concentre désormais sur des constructions en hauteur. Si aucun gratte-ciel ne bat encore des records de hauteur, la capitale compte un nombre de buildings si important qu’on se croirait parfois à New York. Malheureusement, et contrairement à cette dernière, l’harmonie n’est pas toujours au rendez-vous. Certaines des plus hautes constructions sont dispersées aux quatre coins de la ville, un peu comme à Manille. C’est particulièrement frappant lorsqu’on prend l’autoroute pour aller à l’aéroport international et que l’on aperçoit des buildings géants dispersés un peu partout à perte de vue.

En savoir plus sur Bangkok dans le guide de voyage à Bangkok

Ce n’est plus vrai dans certains quartiers comme Silom, Riverside ou Sathorn Silom où l’urbanisme a été mieux pensé. Les hautes constructions y sont mieux concentrées et offrent un nouveau visage ultra moderne à la capitale. Des projets de plus en plus intéressants sortent de terre, dont la tour Mahanakhon dans le quartier de Silom qui constitue désormais la plus haute tour du royaume avec ses 314,2 mètres de hauteur. Dessinée par le célèbre architecte allemand Ole Scheeren et construite par Bouygues-Thai, elle est particulièrement originale avec sa forme d’image pixelisée. Elle surpasse désormais d’une dizaine de mètres la Baiyoke Tower II. Voici quelques visions verticales de Bangkok en 2016.

Toujours plus haut

La course vers le ciel est loin d’être terminée, puisque dès 2018, la Magnolias Waterfront Residences Tower 1 en cours de construction sur les bords de la Chao Praya culminera quant à elle à 315 mètres de hauteur. Si l’on tient compte du nombre de chantiers pharaoniques en cours, Bangkok qui compte plus de 50 buildings de plus de 150 mètres de haut fera bientôt jeu égal en termes de nombre de buildings avec des villes comme Dubaï, Tokyo, Hong Kong ou New York.

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini