Visiter le Wat Phrathat Doi Suthep

Culminant en haut de la montagne Doi Suthep à qui il doit son nom, ce temple majestueux est l’un des plus sacrés du royaume. Vieux de plus de 800 ans, il se trouve à une quinzaine de kilomètres de Chiang Mai sur laquelle il offre une vue imprenable. Suivez le guide...

Haut lieu bouddhiste

Selon la légende, un moine de Sukhothai nommé Sumanathera a miraculeusement trouvé une relique de Bouddha (un os de l’épaule) à Pang Cha. Le moine s’empressa de l’apporter au roi de Sukhothai, le Dharmmaraja et lui demanda d'édifier un temple pour la relique.

Pour déterminer l'endroit de la construction du temple, la relique fut placée sur le dos d’un éléphant blanc qui erra ensuite librement dans la montagne. Le temple fut érigé en 1383 à l'endroit où l’éléphant mourut, désormais considéré comme sacré. La relique se trouverait dans l’immense chedi plaqué or qui trône au centre du monastère et qui déclenche des scènes de ferveurs religieuses des fidèles.

Se rendre au temple

La meilleure solution pour visiter le Wat Phrathat Doi Suthep consiste à louer une moto ou un tuk tuk pour la journée. Une fois arrivé vers l'université internationale de Chiang Mai, il faut emprunter une route qui serpente à travers les montagnes durant une quinzaine de kilomètres.

Sur le parcours, plusieurs points de vue spectaculaires permettent d’admirer la ville de Chiang Mai.

Une immense statue de Sumanathera orne l’entrée du temple. Les plus courageux doivent gravir les quelque 306 marches de l’immense escalier qui mène à l'intérieur du temple, tandis que les autres peuvent toujours prendre un funiculaire en contrebas.

blog thailande_wat phrathat doi suthep_04
L'impressionnant escalier du temple comprend 306 marches ! © Jérôme Cartegini
blog thailande_wat phrathat doi suthep_11
Le chedi doré renferme la relique du Bouddha © Jérôme Cartegini
blog thailande_wat phrathat doi suthep_09
En pleine méditation, les fidèles font plusieurs fois le tour du chedi © Jérôme Cartegini

Melting-pot architectural

Le monastère possède des signes à caractères bouddhistes, mais aussi hindous. Outre des cloches, des pagodes, des tambours suspendus, des statues du Bouddha cohabitent avec celles du dieu hindou Ganesh.

Le site qui s’étend sur deux niveaux de terrasses est un mélange d’anciennes constructions et d’ajouts extravagants qui gâchent un peu le tableau.

Le cœur du temple, où se trouve le chedi renfermant la relique sacrée et l’ombrelle à 5 niveaux est la partie la plus intéressante. L’un des petits sanctuaires en bois autour du chedi est tapissé de superbes peintures narrant la vie du Bouddha. La terrasse du premier niveau abrite quant à elle une belle statue de l’éléphant blanc qui portait la relique.

Là encore, plusieurs points de vue à couper le souffle sur la vallée et la ville de Chiang Mai. Bien que le manque d’harmonie du temple déçoit, la visite vaut le coup d’œil ne serait-ce que pour les paysages des environs de Chiang Mai. En redescendant, il est notamment possible de faire une halte pour visiter les jardins du palais d’hiver de la famille royale. Bonne visite !

blog thailande_wat phrathat doi suthep_07
Statue géante du Bouddha © Jérôme Cartegini
blog thailande_wat phrathat doi suthep_08
Une ombrelle à 5 niveaux surplombe le chedi  © Jérôme Cartegini
blog thailande_wat phrathat doi suthep_02
Vue aérienne sur Chiang Mai depuis une terrasse du temple © Jérôme Cartegini

 

 

 

Visiter le temple
  • Adresse : Wat Phra That Doi Suthep Road Srivijaya Suthep Mueang Chiang Mai District Chiang Mai
  • Horaires : tous les jours de 6 h à 18 h
  • Tarifs : Adultes : 30 bahts (80 centimes d'euro environ)
photo principale © Jérôme Cartegini