Mae Fah Luang, temple de l’art lanna

À proximité de Chiang Rai, les jardins de Mae Fah Luang abritent d'étonnants temples bouddhiques ainsi qu'un musée doté d'une importante collection d’objets lanna, du nom d'une minorité du nord de la Thaïlande. Suivez le guide...

Préserver la culture lanna et protéger les minorités

Situé à environ 5 km du centre de Chiang Rai, ce parc-musée qui s’étend sur une superficie de 4 hectares est assez mal indiqué et de ce fait un peu difficile à trouver. Il y a très peu de visiteurs qui viennent jusqu’ici, et c’est aussi ce qui fait son charme. Le jour où nous nous y sommes rendus, nous étions les seuls visiteurs durant environ 2 heures.

Cet endroit atypique a été créé en 1972 par la princesse Srinagarindra (la mère de feu roi Bhumibol) qui y installa la fondation Thai Colline Artisanat dont l’objectif était de venir en aide aux minorités du nord de la Thaïlande dont beaucoup descendent du royaume de Lanna. La fondation a mis en place un programme pour promouvoir et commercialiser leurs produits artisanaux. Durant quelques années, le lieu a fait également office d’école pour des centaines de jeunes issus des zones montagneuses éloignées du nord de la Thaïlande.

Le saviez-vous ?

Mae Fah Luang se traduit littéralement par « Mère royale du ciel ». C'était ainsi que les minorités du Nord appelaient la princesse Srinagarindra, qui se déplaçait toujours en hélicoptère. Ce surnom a été donné aux jardins en 1985.

Sous patronage royale, la fondation a lancé de nombreux projets dans le but de fournir aux populations ethniques des moyens de subsistance durables, mais aussi de préserver la culture de l’ancien royaume Lanna.

blog-thailande__mae-fah-luang_08
Ambiance zen dans le parc qui fourmille de sculptures ©Jerome Cartegini
blog-thailande__mae-fah-luang_09
Le Haw Kaew serait inspiré d'un temple de Lampang ©Jerome Cartegini

Que voir à Mae Fah Luang ?

Le site abrite plusieurs monuments dont l'ancienne demeure de la princesse appelée Doi Tung Royal Villa, le musée Hank Kaew qui possède une collection permanente d’objets Lanna et une salle d’exposition temporaire, ainsi que les temples Haw Kham et  Haw Kham Noi.

Les bâtiments en tek de style architectural Lanna sont non seulement superbes, mais uniques, car les vestiges de cette époque sont rarissimes. Disséminés dans le parc au bord de petits lacs, les monuments sont entourés par une nature luxuriante de toute beauté. Des centaines d’espèces d’arbres, de plantes et de fleurs tropicales accompagnées parfois d’un petit descriptif (en thaï).

La visite du musée vaut le coup d’œil ne serait-ce que pour admirer l’architecture traditionnelle, avec de grandes terrasses et un jardin intérieur.

blog-thailande__mae-fah-luang_07
Le jardin intérieur du musée ©Jerome Cartegini
blog-thailande__mae-fah-luang_05
Une salle est dédiée aux expositions d'art temporaires ©Jerome Cartegini

Le Hank Kaew abrite la plus grande collection d’objets Lanna (images de Bouddha, meubles, ustensiles ménagers …), ainsi qu’une étonnante exposition temporaire d’art contemporain.

Sorte de tour-temple, le Haw Kaew a été édifié en 1984 grâce à la récupération des vestiges de 32 maisons anciennes en bois de Chiang Rai. À l’intérieur de l’imposante construction, une belle image de Bouddha importé de Ko Samet.

Plus loin, le Ham Kham Noi est un temple datant de l’époque Lanna qui a été entièrement démantelé à Phrae pour être remonté dans le parc. Il possède de superbes fresques et une multitude de sculptures permettant de découvrir l’extrême raffinement de l’art Lanna. Des avancées en bois sur le lac offrent de magnifiques panoramas sur la nature. Une visite intéressante, même si on regrette le manque d’informations sur place.

Le Mae Fah Luang en pratique
  • Adresse : 313 Moo 7 Baan Pa Ngiew, Amphoe Muang, Chiang Rai
  • Téléphone : +66 53 716 605-7
  • Tarif : 200 bahts
  • Horaires : du mardi au samedi de 8 h à 17 h 30
photo principale : ©Jerome Cartegini

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *